• Pensées.

    Un nombre infini de mondes

    apparaissent et disparaissent

    dans l'immense étendue

    de ma propre conscience

    comme des particules de poussière

    dansant dans un rayon de lumière.

  • " De mémoire de rose, jamais on n'a vu mourir un jardinier..."

    Le jardinier de mon âme, est-il mort ou vivant ?

    Il est vivant. Et je meurs, goutte à goutte,

    aux franges du temps.

    Du temps dont chacun se doute

    qu'il n'est pas " un port tant"

    Pourtant, je porte tant et temps.....

     


    votre commentaire
  • Vie

    Tant que l'on croit en la vie,

    la mort n'est pas mortelle...


    votre commentaire
  • LE CREDO DE L'OPTIMISME. « Je suis optimiste parce que je trouve le monde féroce, injuste, indifférent. Je suis optimiste parce que j'estime la vie trop courte, limitée, douloureuse. Je suis optimiste parce que j'ai accompli le deuil de la connaissance et que je sais désormais que je ne saurai jamais. Je suis optimiste parce que je remarque que tout équilibre est fragile, provisoire. Je suis optimiste parce que je ne crois pas au progrès, plus exactement, je ne crois pas qu'il y ait un progrès automatique, nécessaire, inéluctable,un progrès sans moi, sans nous, sans notre volonté et notre sueur. Je suis optimiste parce que je crains que le pire n'arrive et que je ferai tout pour l'éviter. Je suis optimiste parce que c'est la seule proposition intelligente que l'absurde m'inspire. Je suis optimiste parce que c'est l’unique action cohérente que le désespoir me souffle. Oui, je suis optimiste parce que c'est un pari avantageux : si le destin me prouve que j'ai eu raison d'avoir confiance, j'aurai gagné ; et si le destin révèle mon erreur, je n'aurai rien perdu mais j'aurai eu une meilleure vie, plus utile, plus généreuse. »

    Le crédo de l'optimisme, texte d'Eric-Emmanuel Schmitt.

    La plus belle prière à se faire à soi-même afin de pouvoir continuer à vivre dans ce monde en folie.....


    votre commentaire
  • Quelle heure est-il?

    Ben , il est l'heure.

    L'heure? Quelle heure?

    L'heure.

    C'est toujours l'heure,

    la bonne heure,

    l'heure du bonheur.


    votre commentaire
  • LE TEMPS RÉVOLU. " La fenêtre que l’on ouvre sur le passé se découpe toujours dans le mur du présent. Du paysage, on n’aperçoit que ce que dévoile le point de vue actuel. Rien de moins objectif que le temps révolu. Toute histoire de jadis demeure contemporaine." (Plus tard, je serai un enfant - Éric-Emmanuel Schmitt)

    Ahhhhh .... Je suis fan. Je suis une inconditionnelle.

    Chaque mot qu'il écrit, je veux le lire. Chaque pensée qu'il émet, je veux l'entendre.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique