• Tag poésie

    Résultats pour la recherche du tag poésie :
  • Un espace entre taire et mère, l'estran. Puis la jetée. L" estrangeté ", rebuts de la marée, dans le sable enlisés, qui resurgissent aux plages de l'été. Quand donc as-tu été, toi qui ne connais que l'hiver et qui vis à l'envers, dérivant au gré de ton passé aux confins de plages...

    Lire la suite...

  • On naît coupable. Coupable de naître, de n'être que soi. Qui, donc, était attendu? Et qui ne l'était pas? On naît, condamné à la vie, on est, alors, coupable de vivre. On naît dans l'horreur, sachant que l'on n'est qu'une erreur, qu'il fallait juste être une étoile filante, éternelle...

    Lire la suite...

  • Lire la suite...

  •  -  Comment tu t'appelles? - Je ne m'appelle pas, j'ai peur de ne pas me répondre...

    Lire la suite...

  • Un cri, un seul, lancé dans l'infini, surfant sur la vague du temps. Un cri, lacérant l'azur. Un cri, pas un murmure. Un cri à faire trembler les murs et les voir s'écrouler sous nos regards émerveillés. Un cri, juste un cri...

    Lire la suite...

  • Dans le silence, on entend bien plus que dans tous les bruits. Dans le silence, en dansant, progressent tous les non-dits. Dans l'or bruyant du silence se trace un chemin de vie, autoroute vers l'enfance, sur les traces de l'oubli. Dans le silence on revit, parenthèse de l'oubli, tous nos rêves...

    Lire la suite...

  • Lire la suite...

  • Lire la suite...

  • Lire la suite...

  • Wow... Le temps s'est arrêté. A17h, aujourd'hui, ou peut-être hier, d'ailleurs, mais à 17h, ça, c'est sûr. Le ciel s'obscurcit, les oiseaux sont couchés, les chauves-souris dansent une ronde endiablée et il est toujours 17h! Quelle longue, longue journée... Par contre, demain, je vais me...

    Lire la suite...