• Tag vie

    Résultats pour la recherche du tag vie :
  • Et puis... Et puis, un jour, tu découvres, tu entends, tu comprends que tu as une vie, une seule, la tienne. Qu'elle t'a été offerte, qu'elle t'appartient et qu'il t'appartient de faire en sorte qu'elle soit la plus belle possible. Et puis, un jour, tu affrontes la peur et la tiens à distance....

    Lire la suite...

  • ...moi. Avec mes utopies, mes inerties, mes rêves ensevelis, mes espoirs inassouvis, mes élans de survie me guidant vers des lendemains ô combien incertains. Etre. Etre moi, dans cet instant présent, furtif, évanescent. Etre, dans la fulgurance de l'instant et finir, cramée sur les ailes du vent...

    Lire la suite...

  • Des nuages de bruits tonnent à l'infini, silence des non-dits. Des rages s'évaporent, brûlant de feu et d'or, aux franges des " encore ", encore et encore plus quand dansent, éperdus, des rêves à demi nus. Lors, la terre se fait lise et doucement t'enlise, t'ensevelis, te grise. Des nuages de...

    Lire la suite...

  • Lire la suite...

  • 1  ---  " Aucun endroit ne vaut la peine d'y mourir. Une fois qu'on a frôlé le néant, on n'a qu'une idée, c'est de s'en éloigner au plus vite. " 2  --   " Un verre à moitié vide ou à moitié plein, quelle importance? S'il y a quelque chose dans le verre, buvez-le, c'est tout! "

    Lire la suite...

  • ...s'engouffrent des relents iodés. La nuit est insipide, elle a perdu le goût des senteurs arides que l'on prie, à genoux, de nous rendre l'envie de l'espace d'antan où l'on rêvait, en vie, tellement innocent. Des gouffres de non-dits s'entrouvrent sous nos pas, territoires interdits qu'on ne...

    Lire la suite...

  • J'aime mon ombre aussi, douce et sombre à la fois, précédant ma vie et guidant tous mes pas. Tantôt elle me suit ou court, loin, devant moi, dépendant de ma vie et de tous mes émois. Tantôt elle se fond dans la boue du chemin, et, parfois, en amont, brise mes lendemains. Pourtant, cette...

    Lire la suite...

  • La peinture, c'est physique, ça consomme de la vie, de l'énergie. L'écriture, c'est comme se trancher les veines et goûter le sang qui s'écoule en sachant que les blessures vont se refermer, cicatriser, l'énergie se reconstituer. Jusqu'à la prochaine incision. La peinture a une faim,...

    Lire la suite...

  • ...tant amères. Petite face à cet océan, tu gorges ta pensée d'un espoir vacillant aux senteurs iodées et, bien sûr, tu te doutes que l'étrange marée en recouvrant ta route va, soudain, t'égarer. Petite, reste surtout en vie, garde foi et raison, la mer, toujours, fini par fuir à l'horizon...

    Lire la suite...

  • ...hiers. Algues et détritus s'entassant sur la plage te rappellent que tu n'étais que de pas sage et que la vie qui tue n'est qu'un sombre passage vers un autre univers dont tu ignores tout, quand, jailli de la mer, tu demeures à genoux. Dans un nouvel élan, elle te cueillera t'emportant plus...

    Lire la suite...