• Tag pensée

    Résultats pour la recherche du tag pensée :
  • Parle-moi de toi, dis-moi ces mots qu'on ne dit pas, parce qu'ils sont entendus, qu'on ne les entend pas, qu'on ne les entend plus. Dis-moi pourquoi tous ces non-dits que tu gardes en toi, serrés contre ton sein comme grenade aux éclats incertains se cristallisent aux bords de tes effrois et...

    Lire la suite...

  • Il y a toujours des loups,  au fond des grands bois, hurlant leur détresse et leurs effrois. Et, toujours, aussi, hélas, des humains prompts à les éliminer croyant assourdir leurs propres hurlements. Traquez les loups en vous, parlez leur d'une douce voix et laissez les loups des autres...

    Lire la suite...

  • Et, je vais vivre, parce que tu crois en moi, alors que, moi, j'ai perdu la foi, laissé fuir la joie, surgir, ainsi, l'effroi, oublié mes " en vie ", me suis noyée dans les eaux létales de la désespérance. Et je vais vivre parce que tu es aimant et que tu cristallises mes parcelles de vie...

    Lire la suite...

  • Et puis... Et puis, un jour, tu découvres, tu entends, tu comprends que tu as une vie, une seule, la tienne. Qu'elle t'a été offerte, qu'elle t'appartient et qu'il t'appartient de faire en sorte qu'elle soit la plus belle possible. Et puis, un jour, tu affrontes la peur et la tiens à distance....

    Lire la suite...

  • Etre  moi, rien que moi. Avec mes utopies, mes inerties, mes rêves ensevelis, mes espoirs inassouvis, mes élans de survie me guidant vers des lendemains ô combien incertains. Etre. Etre moi, dans cet instant présent, furtif, évanescent. Etre, dans la fulgurance de l'instant et finir, cramée...

    Lire la suite...

  • Lorsque les cieux s'entrouvrent et s'écoulent sur nous, certes, là, ils nous trouvent quand l'on gît, à genoux. Eau létale ou lustrale, mais que sont donc ces flots qui, sur nos flancs dévalent, diluant aussitôt nos plus sombres effrois, notre espérance, aussi, même, soudain, parfois,...

    Lire la suite...

  • Et je flotte entre deux eaux, l'amer et la mère. Dans laquelle vais-je me noyer? Eau létale, eau lustrale, eau douce ou eau salée? Eau qui me pousse à m'oublier, me dissoudre, me fondre, m'évaporer. Eau pure de ce bénitier où nul dieu ne s'est jamais baigné. Deux doigts dans l'eau, deux...

    Lire la suite...

  • L' ombre s'étend. Elle est là, juste de l'autre côté du rideau. Ma main se tend, s'empare de ce voile occultant qui glisse lentement. Et l'ombre est là, s'insinuant doucement dans mon instant présent. Ma main qui s'exaspère a-t-elle eu tort de chercher la lumière?

    Lire la suite...

  • Il goutte des miettes de temps au front de ma désespérance, s'empilent, s'entassent tant et tant de bruits, cris et sombres silences. Tant de routes, chemins à suivre qui se dérobent sous mes pas, tant de lieux où pouvoir survivre, de voies où je ne serai pas. Quand tu me trouveras,...

    Lire la suite...

  • Bon, on fait " pause, replay". Et on essaye de comprendre le film. Mais, après tout, ce n'est peut-être pas le bon film. Ni le bon scénario. Pas le bon cinéma, ni les bons acteurs. Et si c'était simplement la vraie vie...Ni pause, ni replay.... Pour comprendre le film, je crois que c'est...

    Lire la suite...