• Tag peinture

    Résultats pour la recherche du tag peinture :
  • Mourir vivant, en croyant être encore. Mourir avant que s'envienne la mort. Est-il pire lot, plus vilain sort? Que sont ces flots dont l'amer nous endort? Mourir aimant, espérant à genoux, sans effroi ni ressentiments et sans aucun courroux. Mourir , enfant, à l'aube de notre être, mourir en...

    Lire la suite...

  • Lire la suite...

  • J'entends la mer gronder, je sais qu'elle est en rage, mais je vais la calmer, quelques mots sur ma page peuvent tout apaiser. Colères et rancoeurs que je vais dessiner effaceront mes peurs... J'entends la mer hurler, elle ne s'est pas tue. Il fallait m'écouter, mais tu ne m'as pas crue.....

    Lire la suite...

  • Terres obscures quand l'uni vers père dure. Terres enfouies dans les méandres de l'en vie. Terres des enchantées, mondes lointains et préservés. Taire que l'on ne peut chanter quand la voie s'est cassée. Taire à dire et redire pour que cède l'en prise. Taire à dire, à redire, à crier...

    Lire la suite...

  • Lire la suite...

  • Triste, est-ce.. Tristesse? Etre triste, vraiment? Tristesse ressentie quand le ressenti ment. Triste.. Est-ce façon de mourir lentement, éviter de vivre vraiment? Triste, est-ce un déni de la vie, un rejet des envies? Triste, est-ce un refus, un oubli, l'absence de projets? Triste, est-ce...

    Lire la suite...

  • R ester E n vie S ans  souffrance I noubliable L aver son âme I nnocente E t la brandir soudain N oble et immaculée C omme au premier jour E t  revivre à jamais.

    Lire la suite...

  • Tremblez, terres oubliées, sous les pas pesants de guerriers fatigués. Vibrez, chemins errants, sous les soupirs bruyants d'êtres égarés et perdus. Chantez, les  galets de la mer, bercés par les ressacs et les ressentiments. Quand le ressenti ment, il parle tant et temps, du passé, de...

    Lire la suite...

  • Ma nouvelle œuvre, pour fêter l'arrivée en ce monde de "Rose", petite-fille de mon Ange gardien...

    Lire la suite...

  • J'entends le vent d'antan qui souffle tant et tant sur mes braises passées pour les réanimer. J'entends le vent qui souffle, peine, croyant encore, du passé voir surgir quelque pépite d'or. J'entends le vent qui souffre et ne parvient jamais à franchir cet espace, reliant au passé, un...

    Lire la suite...