• Spleen

    Il n'y a rien , en fait.

    Et nous n'existons pas.

    Juste une poussière,

    sur l'aile du vent,

    un frêle gémissement,

    un bref battement d'aile,

    autant dire: rien.

    Ou si peu...

    Et nous rêvons

    de construire des forteresses,

    d'escalader des murailles,

    de vivre, même un peu.

    Mais, la vie est un jeu,

    perdu d'avance,

    un jeu de dupes.

    Et nous nous cramponnons

    dans la déliquescence

    d'un espoir pourri

    aux rives de l'errance.

    Notre seule richesse

    est la désesp'errance

    qui nous conduit

    aux rives du Léthé,

    nous qui croyons avoir été

    sans , jamais, avoir su être.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :