• Mourir vivant...

    C'est quand tes ailes se replient

    que tu comprends, soudain,

    que tu n'aurais jamais dû prendre ton envol.

    Tes ailes se froissent, se plient, se cassent,

    s'explosent en mille morceaux

    et chaque éclat te renvoie une image de toi

    dans laquelle tu ne te reconnais pas.

    Et tu n'es plus, nullle part, ni ici, ni là.

    Tu gis, brisée,détruite.

    Rien pour te raccrocher, te relever.

    Aucune prise pour tes mains,

    aucun espoir pour demain.

    Des murs lisses que frôlent tes rêves errants

    dans les fissures desquels tu imprimes ta détresse,

    bribes de chairs et de sang,

    empreintes d'un passé où tu étais un être vivant...


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :